Comment choisir son tablier de baignoire ? - Concept bain
close
Comment choisir son tablier de baignoire ?
Guide - guide d'achat

Comment choisir son tablier de baignoire ?

Esthétique et pratique, le tablier de baignoire permet d’habiller élégamment l’élément central de votre salle de bains, tout en cachant la tuyauterie. En plâtre, contreplaqué, lambris ou encore béton cellulaire, il vous garantira un grand choix de styles. Histoire de personnaliser au maximum votre pièce d’eau.

Un tablier de baignoire est une paroi qui permet de masquer les tuyaux, tout en conservant plus longtemps la chaleur de l’eau à l’intérieur de la cuve. S’il n’est pas nécessaire sur une baignoire à pied ou sur une baignoire encastrée au sol, le tablier peut s’avérer très utile sur une baignoire classique, une baignoire îlot ou une baignoire d’angle, où il revêt alors une dimension esthétique. Si certains modèles en sont déjà pourvus à l’achat, d’autres nécessitent de le choisir à part.

Tablier de baignoire : comment bien le choisir

Il existe différentes possibilités concernant la pose de son tablier de baignoire. On peut en effet opter pour un tablier prêt-à-poser avec ou sans finitions, qui se découpe et se pose très facilement à l’aide de clips, ou bien un tablier de baignoire à monter soi-même, qui nécessitera alors quelques compétences en bricolage, ainsi que de posséder les outils adaptés.

Quel matériau choisir pour son tablier de baignoire ?

De nombreuses alternatives sont possibles en termes de matériaux pour son tablier de baignoire. Tout d’abord, la plaque de plâtre, qui est l’un des habillages les plus courants car facile à poser et économique. Il nécessite cependant d’être recouvert d’un enduit et d’être certifié hydrofuge, afin de résister à l’humidité.

Le contreplaqué, quant à lui, est un matériau qui a eu son heure de gloire (et est toujours utilisé), principalement grâce à son prix très bas. Attention néanmoins, car seul le contreplaqué marine est hydrofuge et peut donc être utilisé en tant qu’habillage de baignoire.

Le lambris, en bois ou synthétique, est également une solution envisageable, si tant est qu’il soit imputrescible et traité hydrofuge. Il permet d’offrir un supplément de chaleur à la salle de bains.

Enfin, le béton cellulaire est une bonne alternative puisqu’il s’agit d’un matériau léger, et donc facile à transporter et à manipuler. En outre, son installation est très aisée puisque ses briques peuvent se joindre facilement à l’aide d’une colle spécifique.

Voir aussi :